Qu’est-ce qu’un jaloux maladif ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Nous sommes tous soumis à des émotions. Elles vont et viennent au gré de nos humeurs et de nos expériences. Mais il arrive que certaines émotions viennent obnubiler l’esprit. C’est le cas de la jalousie. On parle alors de jalousie maladive. Présentation.

Qu'est-ce qu'un jaloux maladif ?

La jalousie maladive, une obsession

La jalousie est une émotion au même titre que la joie, la tristesse, l’envie… Il est donc normal d’y être confronté parfois. Elle peut se manifester en amour, mais aussi en amitié, au travail, vis-à-vis de simples connaissances…

Lorsque la jalousie devient obsessionnelle, on la qualifie de jalousie maladive. C’est qu’elle exprime mal-être profond, pathologique.

L’esprit reste focalisé en permanence sur ce qui provoque la jalousie. Mais il ne s’arrête pas à constater des réalités pour nourrir sa jalousie. Il s’emballe, suppose, anticipe, imagine, suppute, et s’auto-alimente. Tout peut alors devenir prétexte à une crise de jalousie.

Comment reconnaitre ce trait de caractère ?

Au début d’une relation, la jalousie peut être perçue de manière tout à fait classique. Mais au fil du temps, elle peut prendre de l’ampleur au point de devenir une jalousie obsessionnelle, qui va se manifester de différentes façons.

Le jaloux maladif pose de très nombreuses questions, soupçonneuses précises, pointues, récurrentes. Il n’hésite pas à contredire, à prêcher le faux pour savoir le vrai, à vérifier ou à mal interpréter certaines réponses ou certains silences, et cela se termine le plus souvent en dispute.

Il devient aussi de plus en plus intrusif, n’hésitant pas à fouiller dans les affaires d’autrui pour trouver un indice de trahison.

Son attention est focalisée et il analyse tout : les gestes, les paroles, les attitudes…

La personne qui souffre de jalousie maladive a aussi tendance à se comparer à l’autre et à se dévaloriser.

Face à un jaloux maladif : que faire ?

Un jaloux maladif manque cruellement de confiance en lui. Le rassurer va l’aider à aller mieux. Il faut lui prêter de l’attention, être à l’écoute, le valoriser pour restaurer son estime de lui-même.

Mais tout en restant vigilent. Car être confronté à un jaloux maladif peut amener à modifier son comportement et avoir des répercussions négatives sur sa propre personne.

L’attitude du jaloux maladif est épuisante pour l’entourage, il n’est pas rare de voir des relations stoppées à cause de la jalousie maladive.

Il est nécessaire aussi de rester ferme envers le jaloux maladif. Ne pas passer son temps à argumenter ni céder à tout, car cela entretien la jalousie. Il faut garder à l’esprit que la jalousie ne vient pas de soi, mais du jaloux lui-même.

Il est important que le jaloux maladif prenne conscience de son comportement et des répercussions que cela mène. Lui parler de son ressenti peut mener vers cette prise de conscience, que le jaloux maladif n’a pas forcément.

Une fois cette réalité admise, il est intéressant de l’orienter vers un professionnel pour traiter sa jalousie et se faire aider dans sa démarche de guérison.

La jalousie maladive est source de mal-être pour celui qui en souffre comme pour celui qui en est l’objet. Mais il est possible de traiter ce mal-être et de retrouver une relation plus sereine.


Lisez aussi:

Pourquoi je suis jaloux possessif ? Les causes de la jalousie

Quelle est la différence entre jaloux et possessif ?